Recrutement
&
talents

Gouvernement Borne « augmenté » : les 10 membres à suivre dans la politique RH et sociale

Par Philippe Guerrier | Le | Marque employeur

Ministres, ministres délégués, secrétaires d’Etat…Quelles sont les personnalités qui vont intervenir sur des volets RH & social dans ce nouveau gouvernement ? Petit récapitulatif.

Gouvernement Borne post-élections législatives (juillet 2022) - © D.R.
Gouvernement Borne post-élections législatives (juillet 2022) - © D.R.

Le nouveau gouvernement est en place avec déjà un conseil des Ministres qui s’est déroulé dans la foulée lundi après-midi (4 juillet 2022). 

Élisabeth Borne, qui conserve la fonction de Première ministre, intègre dans la nouvelle configuration de son équipe :

  • 16 ministres,
  • 15 ministres délégués,
  • 10 secrétaires d’État.

Avec la nouvelle composition du gouvernement, quels membres vont intervenir sur des sujets RH importants ?

Pêle-mêle, on peut citer le marché du travail et de l’emploi (voire du plein emploi), le chômage, l’attractivité entre le secteur privé et le secteur public, la politique sociale, l’égalité femmes-hommes, sans oublier la réforme de la retraite qui sera scrutée.

Politique sociale et RH : les personnalités à suivre

Déjà en poste avant l’annonce du remaniement et avec des missions identiques, Olivier Dussopt, ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, va se retrouver sous les feux des projecteurs.

Voici les autres ministres et secrétaires d’État qui vont également s’impliquer sur les sujets de politique sociale et de gestion RH a priori au regard de leurs portefeuilles respectifs :

  • Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique,
  • Stanislas Guerini, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques,
  • Isabelle Rome, ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances,
  • Roland Lescure, ministre délégué chargé de l’Industrie,
  • Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications,
  • Olivia Grégoire, qui cède le porte-parolat à Olivier Véran, et qui devient ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme,
  • Carole Grandjean, ministre déléguée chargée de l’Enseignement et de la Formation professionnels,
  • Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’Économie sociale et solidaire et de la Vie associative.

(Crédit photo : Gouvernement.fr)

Transférer cet article à un(e) ami(e)