Recrutement
&
talents

Elisabeth Borne devient Première ministre : les défis à relever

Par Philippe Guerrier | le | Marque employeur

Le président de la République Emmanuel Macron a nommé Élisabeth Borne Première ministre. La passation a été réalisée. Elle a pour mission de composer le prochain gouvernement.

Elisabeth Borne, Première ministre - © D.R.
Elisabeth Borne, Première ministre - © D.R.

La valeur cardinale reste le travail selon Emmanuel Macron et elle est symbolisée par la nomination d’Elisabeth Borne comme Première ministre.

Pour démarrer le second mandat du Président de la République, c’est donc la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion du précédent gouvernement de Jean Castex qui prend les manettes de Matignon.

Le tweet d’Emmanuel Macron, diffusé à cette occasion, résume les grands enjeux auxquels Elisabeth Borne sera confrontée.

Mais elle devra aussi faire face à des questions plus prosaïques comme l’inflation et la montée des prix des produits de grande consommation qui touche les Français et une croissance économique atone.

C’est aussi un symbole en faveur de la parité, 30 ans après la nomination de la première Première ministre Edith Cresson (15 avril 1991 - 2 avril 1992) de la Vème République sous la présidence de François Mitterrand.

C’est aussi la reconnaissance d’un travail accompli au poste exposé de ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion en raison de la courbe de chômage qui a été inversée au cours du premier mandat d’Emmanuel Macron (selon l’INSEE, Au quatrième trimestre 2021, le taux de chômage a diminué de 0,6 point à 7,4 %) mais aussi d’une réforme contestée de l’assurance chômage avec notamment un durcissement des règles de calcul de l’allocation chômage.

Diplômée du Collège des ingénieurs, de l’École nationale des ponts et chaussées et de l’École polytechnique, elle a occupé durant le premier mandat d’Emmanuel Macron les postes suivants :

  • ministre de la Transition écologique et solidaire, chargée des Transports (2017-2019),
  • ministre de la Transition écologique et solidaire (2019-2020),
  • ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion (2020-2022).

Lors de la cérémonie de passation de pouvoir à Matignon entre Jean Castex et Élisabeth Borne, qui a dédié sa nomination « à toutes les petites filles ».« Allez au bout de vos rêves (…) Rien ne doit freiner le combat pour la place des femmes dans notre société », a déclaré la Première ministre dans la cour de Matignon alors qu’elle a été pupille de la nation.

Pour en savoir plus sur le parcours d’Elisabeth Borne : Enfance, parcours, patrimoine : douze choses à savoir sur Élisabeth Borne, nouvelle Première ministre (article du 16/05/2022 sur le site Web de France Inter)

Transférer cet article à un(e) ami(e)