Recrutement
&
talents

L’expérience candidat, un concept qui ne doit plus être ignoré

Le | Marque employeur

Comment améliorer l’expérience candidat ? Quoique posée à de nombreuses reprises, cette question continue d’interpeller les recruteurs, désemparés lorsqu’il s’agit de passer à l’action pour attirer de nouveaux talents. C’est la raison pour laquelle la start-up easyRECrue a tenté d’y répondre, à l’occasion d’un petit-déjeuner organisé ce jeudi

L’expérience candidat, un concept qui ne doit plus être ignoré - © D.R.
L’expérience candidat, un concept qui ne doit plus être ignoré - © D.R.

Révolu le temps où il suffisait aux recruteurs de publier une offre d’emploi pour récolter des CV ! Maintenant que la guerre des talents fait rage, ces derniers n’ont d’autre choix que d’innover pour se démarquer de leurs concurrents. Pour attirer de nouvelles recrues, les entreprises doivent notamment réinventer les relations qu’elles entretiennent avec les candidats. Une tâche difficile mais néanmoins  incontournable car, avec l’avènement des médias sociaux, les postulants n’hésitent plus à partager leurs mauvaises expériences de recrutement sur la Toile. Leurs sources de mécontentement sont nombreuses : « la lenteur du processus de recrutement, l’absence de réponse suite à l’envoi d’une candidature, l’impersonnalité de l’expérience et le manque d’informations les valeurs de l’entreprise », cite Mickaël Cabrol, fondateur d’easyRECrue, qui commercialise une solution d’entretien vidéo différé.

Le candidat, un client comme les autres

Proposer une expérience candidat séduisante est pourtant à la portée de tous les professionnels RH. La première piste consiste à se mettre dans la peau des candidats et à tester son propre processus de recrutement afin d’évaluer la facilité avec laquelle les postulants peuvent remplir le formulaire de candidature, la compatibilité du site carrière avec les terminaux mobiles, la qualité de l’intégration d’une recrue… C’est à partir de ce constat que des leviers d’amélioration peuvent ensuite être actionnés. Dans la même veine, engager publiquement le dialogue avec les candidats potentiels permet aux entreprises de se rendre plus attractives. Et ce n’est pas Thierry Delorme, directeur associé d’ORC Communications qui va dire le contraire. « Les entreprises qui investissent le plus dans la communication sont généralement celles qui se retrouvent en haut des classements des employeurs préférés des Français », glisse-t-il. Reste qu’avec l’éventail des supports de communication disponibles, il n’est pas évident de s’y retrouver, arguent, à juste titre, les recruteurs. « Le choix de l’outil porte en lui un message, rappelle Thierry Delorme. Une entreprise ne renverra pas la même image aux candidats si elle engage le dialogue via Twitter, Facebook ou LinkedIn. »

Le storytelling, nouvelle arme des RH ?

S’appuyer sur le vécu de ses collaborateurs afin de promouvoir une marque employeur est une recette qui commence également à faire ses preuves dans la sphère du recrutement. Des grands groupes comme Virgin Atlantic et Coca-Cola ont, par exemple, réussi à donner une vision authentique de leur entreprise en basant leur stratégie de communication sur le storytelling. A ce petit jeu, la vidéo semble s’imposer comme le support le mieux adapté pour interpeller les candidats potentiels. « La combinaison de l’image et du son captive plus facilement l’audience et favorise l’impact émotionnel du message puisque la communication non-verbale entre en ligne de compte. Ce support permet, par ailleurs, de donner la parole aux équipes et de montrer l’entreprise de l’intérieur », assure Mickaël Cabrol.Une stratégie qui est généralement plus appréciée par les candidats que n’importe quel discours corporate.

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un(e) ami(e)