Recrutement
&
talents

Leboncoin va proposer aux TPE le dépôt gratuit et illimité des offres d’emploi

Par Philippe Guerrier | le | Site emploi généraliste

(Avant-première) Leboncoin va proposer sur son portail la diffusion gratuite des offres d’emploi en nombre illimité pour les très petites entreprises de moins de dix salariés.

Leboncoin : offre de dépôt gratuit et illimité pour les TPE - © D.R.
Leboncoin : offre de dépôt gratuit et illimité pour les TPE - © D.R.

Pour accompagner le mouvement de déconfinement qui s’enclenche à partir d’aujourd’hui en France, Leboncoin va proposer la gratuité de la diffusion des offres en illimité pour les très petites entreprises de moins de dix salariés. Les nouvelles conditions seront mises en ligne « sous peu », a déclaré Antoine Jouteau, directeur général de Leboncoin Groupe, à Exclusive RH, en marge d’un focus sur
l’initiative Ensemble pour l’emploi qui gravite autour d’une  alliance avec Région Ile-de-France et StaffMe.

Leboncoin : la possibilité pour les TPE de recruter gratuitement

« Il est question que l’on donne vraiment aux petites entreprises la possibilité de recruter gratuitement. Nous pensons que c’est la meilleure chose pour elle et pour nous », déclare Antoine Jouteau. Jusqu’à présent, Leboncoin proposait le dépôt gratuit de cinq offres d’emploi par entreprise sur son espace dédié (« Annonces Offres d’emploi et jobs »).

« Cette nouvelle offre n’est pas liée à la durée de prolongation de l’état d’urgence sanitaire. Il est vraiment question que l’on donne vraiment aux petites entreprises la possibilité de recruter gratuitement. Nous pensons que c’est la meilleure chose pour elle et pour nous », déclare Antoine Jouteau.

Actuellement, Leboncoin propose plus de 53 000 offres d’emplois, toutes entreprises et tous secteurs d’activités confondus. Parallèlement, le groupe a annoncé le 4 avril qu’il offrait aux commerçants qui en font la demande une « boutique virtuelle gratuite afin de les aider à maintenir leur activité ».

Audience Internet : forte remontée, y compris pour l’univers Emploi

La crise sanitaire Covid-19 associée aux dispositions prises pour le confinement des Français (à partir du 17/03/2020) a entraîné une chute de l’audience Internet du portail Leboncoin. « Celle-ci a baissé au global au début de la crise, et ce, dans tous les secteurs d’activité », déclare Antoine Jouteau.

« Les gens avaient autre chose à penser, notamment des millions de personnes en chômage partiel. Dans ces conditions, c’était difficile de faire les transactions. Nous avons recensé une baisse de 30 à 40 % d’activité au début de la crise c’est-à-dire sur les quinze premiers jours [correspondant à la période du 16/03/2020 au 30/03/2020]. Depuis, nous sommes remontés très fort. Et, aujourd’hui, nous sommes remontés au même niveau par rapport à la même période l’année dernière, y compris le portail Emploi. »

En guise de repère d’audience Internet pour un mois normal, Leboncoin a recensé 28 millions de visiteurs uniques en octobre 2019 (source Médiamétrie//NetRatings)

Recrutement : des nuances par territoires et par couleurs

« Ce qui est intéressant d’observer, ce sont les mouvements à l’intérieur de l’univers Emploi par régions et par secteurs d’activité. En fonction de la couleur des zones de sécurité sanitaire (rouge, orange, vert), les tendances sont différentes », explique Antoine Jouteau.

« Si vous vous situez en zones vertes, les entreprises ont redémarré leurs recrutements. Cela repart plus lentement en zones rouges. Nous percevons la frontière : le rouge croît deux fois moins vite que le vert. Si l’on scrute par secteur d’activité, ce sont ceux à forte tension de recrutements qui sont en première ligne comme l’agriculture, la production industrielle ou les métiers de services. A contrario, d’autres secteur comme l’hôtellerie et la restauration qui sont traditionnellement des gros pourvoyeurs traditionnels d’offres d’emploi n’ont pas redémarré. »

Le dirigeant du groupe Leboncoin précise : « C’est intéressant de voir ces premières dynamiques mais il faudra prendre en compte ce qui se passer dans les prochains mois. Il y aura probablement une forte concentration de restrictions dans les régions Grand Est et Ile-de-France en zones rouges. La situation peut encore évoluer rapidement dans les prochains moins en fonction des départements et des mesures prises. »

Transférer cet article à un(e) ami(e)