Recrutement
&
talents

Les mots RH de 2022 par Glassdoor: le top 5 en France, Royaume-Uni et Etats-Unis

Par Philippe Guerrier | Le | Site emploi généraliste

Quels sont les mots dans la sphère RH dont l’usage a explosé en 2022 sur la plateforme d’offres d’emploi, qui intègre une dimension communautaire avec les avis des (ex-) employés ? Petit tour sur trois marchés, dont un focus France.

Les mots RH qui sortent du lot en 2022 selon Glassdoor : top 5 en France, Royaume-Uni et Etats-Unis - © D.R.
Les mots RH qui sortent du lot en 2022 selon Glassdoor : top 5 en France, Royaume-Uni et Etats-Unis - © D.R.

Voici un éclairage qui souligne des tendances RH observées sur l’année 2022. Pour RH Matin, Glassdoor dévoile le top 5 des mots-clés les plus utilisés dans les avis laissés par les (ex-)employés sur la plateforme de recrutement et de partages d’avis des employés (actuels ou anciens) des organisations.

Outre le focus France, RH Matin a collecté les résultats pour le Royaume-Uni et les Etats-Unis. Un exercice révélateur réalisé avec l’appui de l'équipe de recherche économique de Glassdoor.

Top 5 des mots RH de 2002 vus par Glassdoor

Voici le tableau récapitulatif avec les hausses les plus sensibles des termes exploités en fonction des 3 marchés inclus dans le benchmark.

    France       Royaume-Uni       Etats-Unis
 remote (+26 %)  fast-paced (+565 %)  hybrid (+388 %)
 perso (+22 %)  hybrid (+531 %)  inflation (+326 %)
 flexibilité (+21 %)  inflation (+232 %)  recession (+133 %)
 prime (+13 %)  layoff/redundant (+101 %)  return to office (+122 %)
 mutuelle (+11 %)  short-staffed (+32 %)  belonging (+48 %)

Ca commence fort avec le focus France, qui met en avant le terme anglais « remote » bien connu dans le secteur RH pour évoquer la notion de travail à distance ou télétravail. L’usage accru des termes « flexibilité » et « pro/perso » marque l’importance accordée à la QVT en cette période post-crise Covid-19 (bien que l’on en ait pas fini avec le virus).

C’est un point que l’on a récemment évoqué lors d’un webinaire RH Matin avec Indeed-Glassdoor sur les tendances du marché du travail 2022-2023.

Les deux derniers « termes » du top 5 - « prime » et « mutuelle » - sont davantage rattachés à des problématiques du marché de l’emploi en France.

Les gouvernements ont mis en place des dispositifs spécifiques de primes pour soulager un peu la vie des travailleurs, comme la prime de partage de la valeur, qui a remplacé en 2022 la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat, (dite « prime Macron »).

La question des mutuelles taraude aussi les Français en général et les employés en particulier, compte tenu des hausses des cotisations en cette période d’inflation.

“Le langage des employés nous apporte de vraies clés pour comprendre les évolutions du marché du travail. La hausse du lexique entourant le travail à distance, l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, mais aussi le salaire, trace une vraie feuille de route pour les recruteurs et employeurs. Cela se traduit concrètement par le refus de nombreux candidats à postuler à une offre qui ne propose pas de télétravail ou à rester dans un poste qui n’offre pas suffisamment de flexibilité », évoque Lauren Thomas, économiste France chez Glassdoor.

« Il en va de même pour le sujet épineux du salaire, devenu un véritable point de tension alors que le coût de la vie connaît une hausse record et met en difficulté des milliers de salariés. Qu’il s’agisse de la captation ou de la rétention de talents, les règles du jeu ont bel et bien changé en 2022. ”

Deux-mots en commun entre le Royaume-Uni et les Etats-Unis

Un bref coup d’œil du côté anglo-saxon montre que les termes « hybrid » (en référence au travail hybride c’est-à-dire mi-présentiel mi-distanciel) et « inflation » apparaissent dans le top 5 aux Etats-Unis et au Royaume-Uni.

La dimension de retour au bureau (« return to office ») agite les esprits outre-Atlantique. Tandis que la question des licenciements (« lay off » ou « redundant ») semble lancinante outre-Manche.

Méthodologie

• Benchmark de l'équipe de recherche économique de Glassdoor ;
• Extractions des mots-clés par analyse des commentaires ou retours d’informations des (ex-)employés des organisations déposés sur Glassdoor (dans les sens positifs ou négatifs) sur trois marchés : France, Royaume-Uni, Etats-Unis ;
• L’équipe a examiné la part du total des commentaires dans lesquels les mots sont apparus ;
• Période retenue pour les extractions de données ;
- focus France : 1er janvier 2021 au 4 novembre 2022 ;
- focus Royaume-Uni et Etats-Unis : 1er janvier 2021 - 18 octobre 2022.

Transférer cet article à un(e) ami(e)