Recrutement
&
talents

Gestion de sites carrières intelligents : SmartRecruiters absorbe l’Anglais Attrax

Par Philippe Guerrier | le | Site emploi spécialisé

SmartRecruiters étoffe sa solution ATS avec Attrax, qui dynamise la gestion des sites carrières dynamiques pour le compte des entreprises qui recrutent. Le point avec Eric Gellé, VP development EMEA.

Eric Gellé, VP développement EMEA de SmartRecruiters, décrypte les enjeux avec le rachat d’Attrax - © D.R.
Eric Gellé, VP développement EMEA de SmartRecruiters, décrypte les enjeux avec le rachat d’Attrax - © D.R.

C’est la troisième opération de croissance externe de SmartRecruiters en onze ans d’existence : Attrax.

Cette fois-ci, le logiciel de recrutement (ATS), fondé par le Français Jérôme Ternynck installé en Californie, s’est porté acquéreur d’une société technologique britannique spécialisée dans le développement de sites carrière « intelligents ».

Attrax a deux ans mais en fait elle en a 23…

Inconnue en France, Attrax s’est surtout développée sur son marché domestique avec des passerelles aux Etats-Unis. Elle dispose de 30 clients dont :

  • Vodafone (télécoms),
  • Travis Perkins plc (distribution de matériel de construction),
  • Mitchells & Butlers Leisure Retail Ltd (restauration),
  • IQVIA (santé et exploitation de données) du nom d’une société d’origine américaine,
  • tout comme Atkins qui évolue dans un autre domaine (régimes amaigrissants)

Un client commun entre SmartRecruiters et Attrax a été identifié : le groupe allemand de distribution Metro.

La genèse d’Attrax remonte à 1999. Elle s’est initialement développée sous le nom de la société 4MAT avant de changer de dénomination sociale il y a deux ans.

« Derrière le nouveau nom et le nouveau look, nous restons la même société avec la même culture et les mêmes valeurs », peut-on lire dans une contribution blog perdue dans les limbes du moteur Google datée du 5 mars 2020 et signée du CEO James Saunders.

La société londonienne dispose d’une équipe de 25 personnes qui va rejoindre les rangs de l’effectif croissant de la licorne SmartRecruiters (500 employés dans le monde, 800 escomptés d’ici fin 2022).

SmartRecruiters acquiert Attrax - © D.R.
SmartRecruiters acquiert Attrax - © D.R.

Rachetée, absorbée et intégrée

Le rapprochement a été facilité en raison du partenariat qui existait déjà entre les deux parties : Attrax faisait partie de la marketplace de SmartRecruiters.

« Attrax est positionnée sur un marché de niche des sites carrières intelligent qui permet de mieux sourcer les candidats et de les convertir pour avoir un meilleur engagement de la part du candidat. C’est une nouvelle brique pour SmartRecruiters pour enrichir notre palette de services de marketing RH sous un angle all-in-one », évoque Eric Gellé, VP développement EMEA de SmartRecruiters.

« Autre valeur ajoutée avec Attrax : il améliore le référencement automatique des offres sur Google for Jobs, sans oublier les autres moteurs comme Indeed », précise notre interlocuteur.

L’acquéreur n’a pas perdu de temps : une offre intégrée a déjà émergé. Baptisée SmartRecruiters Attrax, elle a vocation à aider les clients à développer en toute autonomie des sites carrière dynamiques en termes d’expérience personnalisée côté candidat et de performance côté recruteur.

« C’est un module supplémentaire que nous proposons à nos clients. Pour l’instant, il est encore trop tôt pour savoir comment nous allons le commercialiser. »

Eric Gellé considère que l’offre SmartRecruiters Attrax permettra de se distinguer sur le marché, au-delà des modules de création de mini-sites de carrière perçus dans le champs concurrentiel. 

SmartRecruiters va avancer en Europe en 2022

Avec sa levée de fonds de 110 millions de dollars en juillet 2021, SmartRecruiters poursuit sa croissance dans le monde. La société HR Tech californienne affiche 4000 entreprises clients dans le monde et un écosystème de 600 partenaires.
Selon Eric Gellé, l’expansion européenne se poursuit avec des indicateurs stimulants quel que soit le marché couvert : France, Allemagne, Italie, Belgique…
« En 2022, Nous allons ouvrir les pays nordiques (l’ancrage entre la Norvège et la Finlande reste à déterminer), le Benelux, les Pays-Bas et nous allons ouvrir l’Espagne et l’Italie dans la deuxième partie de l’année », précise Eric Gellé, VP dévelopment EMEA de SmartRecruiters qui vient de troquer sa casquette de VP Europe du Sud de SmartRecruiters contre une fonction « new business » sur une zone géographique élargie. Actuellement, la société dispose de relais européens en France, Allemagne et en Angleterre.

Transférer cet article à un(e) ami(e)