Sirh

Recrutement international et mobilité pro : Anywr (ex-Cooptalis) lève 80 millions d’euros

Par Philippe Guerrier | le | Gestion des talents

Avec ce tour de table, une nouvelle impulsion est donnée à l’ex-Cooptalis devenue Anywr, spécialisée dans l’accompagnement à l’expatriation pour des raisons pros. Le point sur la stratégie HR & SaaS avec le CTO Alexandre Morel.

Equipe Anywr (ex-Cooptalis) : le nouvel élan avec la levée de fonds de 80 millions d’euros - © D.R.
Equipe Anywr (ex-Cooptalis) : le nouvel élan avec la levée de fonds de 80 millions d’euros - © D.R.

« Depuis 2019, Cooptalis a fortement digitalisé ses activités ancrées dans le segment de la Work Tech. Avec cette levée de fonds de 80 millions d’euros, nous voulons devenir incontournables d’ici 2025 dans les outils de recrutement et de viviers de talents internationaux », déclare Alexandre Morel, un expert du cloud passé par OVH et Scaleway qui a pris à la fin du premier trimestre 2022 la fonction de CTO d’Anywr (ex-Cooptalis)

« Depuis 2019, Cooptalis a fortement digitalisé ses activités ancrées dans le segment de la Work Tech. Nous voulons devenir incontournables d’ici 2025 dans les outils de recrutement et de viviers de talents internationaux », déclare-t-il. 

Le nouveau financement a été bouclé avec les fonds Naxicap Partners (nouvel investisseur) et Eurazeo (investisseur historique). 

Les chantiers engagés sont nombreux :

  • Changement de nom et de marque pour passer de Cooptalis à Anywr ;
  • Recomposition progressive du top management autour du cofondateur Olivier Desurmont qui est redevenu P-DG à partir de septembre 2021 ;
  • Nouveau modèle économique avec un focus sur l’abonnement en mode SaaS, 
  • Poursuite de l’internationalisation,
  • Renforcement des métiers historiques du groupe,
  • Accélération dans les services numériques.

Positionnement renforcé à l’international

La société, installée à Marcq-en-Baroeul (département du Nord), propose une offre diversifiée de solutions RH :

  • recrutement et chasse de talents par divers canaux (en direct, ESN, freelancing, portage salarial),
  • mobilité (immigration, relocation et fiscalité),
  • formations. 

« La demande explose de la part de nos clients grands comptes sur fond de tension inédite sur le marché de l’emploi. Il faut des solutions innovantes pour trouver de nouveaux talents au-delà des secteurs historiquement couverts par Cooptalis : IT, biomédical et santé. Le phénomène de talents rares s’étend à l’ensemble des secteurs dans une phase post-Covid : nous nous ouvrons à l’agriculture, la logistique, la restauration », déclare Alexandre Morel.

Depuis sa création en 2012, elle dispose d’une base clients globale de 4.000 entreprises qui ont fait appel à ces services pour faciliter l’expatriation ou la mobilité de 30.000 employés. 

L’ex-Cooptalis, qui devient Anywr, dispose de 23 agences dans 16 pays et d’un réseau de 500 partenaires dans le monde.  

« Nous allons renforcer notre force de frappe en Europe dans des pays-clés de commercialisation de nos offres comme l’Allemagne ou le Royaume-Uni où nous n’étions pas encore présent. Au Canada, Nous avons récemment démarré nos activités à Toronto. Parallèlement, nous nous sommes installés en 2021 dans des bassins d’emploi comme la Chine et l’Inde. Nous regardons de nouveaux pays de talents comme Israël ou le Moyen-Orient »

Changement de nom de Cooptalis en Anywr

Pour accompagner la transformation des services, Cooptalis change de dénomination sociale (Groupe Anywr), d’identité visuelle et de marque commerciale sous la bannière anywr.  

Cooptalis devient anywr - © D.R.
Cooptalis devient anywr - © D.R.

L’adoption de ce nouveau nom pour l’offre historique et les nouveaux services de Cooptalis est progressive depuis octobre 2021. 

Toutes nos solutions digitales sont concernées :

  • les nouvelles offres par abonnement (anywr pack),
  • l’application mobile anywr,
  • la plateforme de recrutement de talents IT internationaux (expatriation, offshore, freelancing longue distance, mobilité…) : anywr.io,
  • d’autres déclinaisons par secteur d’activité vont être activées. Par exemple : anywr.life pour les sciences de la vie, anywr.rest pour la restauration ou anywr.care pou le secteur médical,
  • IZYFREELANCE, la plateforme de mise en relation avec un réseau de freelances (15.000 inscrits sur une base globale de 100.000 profils) créée en 2018 par Cooptalis, devient anywr.freelance avec une volonté d’ouvrir le service à l’international vers le Canada, la Suisse et la Belgique.
  • l’écosystème global de solutions de Cooptalis (ex-Softalis) devient anywr core avec 7 modules, incluant des plateformes de recrutement et mobilité, des services digitaux, des logiciels métiers et des services d’exploitation de données.

Offre de services : renforcement des métiers historiques, extension à la cible PME

Alexandre Morel décrit les principales évolutions de l’offre Anywr :

  • « Jusqu’ici, nous avons monté une politique de croissance externe dans différents pays sous l’angle de la mobilité internationale et déployé des offres vastes dans les domaines du recrutement, de la formation et maintenant du digital. »
  • « Le digital devient un élément clé dans notre développement. Depuis 2019, nous avons mis sur le marché quatre plateformes pour le recrutement, favorisé l’inscription dématérialisée de talents, développé la suite logicielle utilisée par nos équipes et, demain, par nos clients pour leurs propres besoins. »
  • « Nous voulons homogénéiser notre offre globale dans tous les pays d’implantation pour être efficace partout. Cela passe par un renforcement de nos équipes, notamment avec des compétences commerciales. Par exemple, en Inde, nous étions arrivés sous l’angle de la mobilité. Nous avançons désormais sous l’angle du recrutement. »
  • « Nous avons 4000 clients grands comptes, historiquement le cœur de modèle de Cooptalis. Nous nous nous ouvrirons aux PME et aux start-ups pour des demandes de missions immédiates ou ponctuelles. Le digital facilitera la semi-automatisation pour satisfaire les besoins des entreprises de toutes tailles. »
  • « L’IA permettra de rapprocher les talents des entreprises de manière semi-automatique et d’envisager une entrée sur le marché des plateformes ‘full digital’ pour une partie de nos recrutements comme la mise en relation avec des freelances entre les pays ou du moins dans le cadre de collaboration à distance ».

Changement du modèle économique : focus sur le SaaS et l’abonnement

Jusqu’ici, Cooptalis disposait d’une combinaison de différents business models :

  • recrutement à la prestation ou à la recherche,
  • tarif ou taux journalier moyen (TJM) pratiqué dans le freelancing et dans les ESN,
  • prestations de formations. 

« Au-delà de la fourniture de services digitaux actuels, nous basculons progressivement vers un modèle d’abonnement pour une exploitation en mode SaaS avec des packs de services pré-constitués (anywr pack) », indique Alexandre Morel.

« Les clients vont s’abonner à nos services sur une volumétrie annuelle pré-déterminée. Par exemple, chaque semaine, via anywr pack, ils pourront accéder à une sélection des 20 meilleurs profils à recruter identifiés par recommandation de l’IA, accéder à des simulateurs, à des CVthèques et à d’autres outils digitaux », déclare Alexandre Morel.

Catalogue offres anywr pack - © D.R.
Catalogue offres anywr pack - © D.R.

Une centaine de clients ont démarré sur ce nouveau modèle d’abonnement ou en cours de test, selon Anywr. 

Autre source de revenus BtoB en devenir : la commercialisation de la plateforme logicielle anywr expert, déjà exploitée en interne, qui permet de gérer le recrutement, les contrats, la mobilité et les missions.

« En 2023, nous la proposerons à nos clients en marque blanche, en plus des packs de services dédiés à nos clients », indique Alexandre Morel.

Quadrupler le CA d’ici 2024

Anywr vise :
• un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros en 2022 et de 400 millions d’euros en 2024,
• un effectif de 1000 collaborateurs d’ici janvier 2023 (contre 750 aujourd’hui, dont 270 en France).

Photo d’illustration : de gauche à droite, en partant du premier plan :

  • Isabelle Prémont, Chief International Mobility and Development Officer,
  • Olivier Desurmont, CEO,
  • Alexandre Morel, CTO, 
  • Jacques Reynaud CRO,
  • Christophe Debray, Chief Operation Officer
  • Louis de Miscault CFO.

Transférer cet article à un(e) ami(e)