Qvt

Gestion RH : ce qui vous crispe le plus avec les mails et les réunions !

Par Philippe Guerrier | le | Bien-être au travail

Dans son premier « Baromètre des Usages Numériques et de la Déconnexion », Mailoop expose un « Top irritants » qui recense des déviances de l’organisation du travail. Difficile de ne pas retrouver une part de soi dans les classements.

Le top Irritants du« Baromètre des Usages Numériques et de la Déconnexion » par Mailoop - © D.R.
Le top Irritants du« Baromètre des Usages Numériques et de la Déconnexion » par Mailoop - © D.R.

Quelles sont les pratiques ou les usages qui vous énervent le plus dans la réception des mails ou dans l’organisation de réunions ?

Mailoop a intégré un focus décalé à ce sujet dans son premier « Baromètre des Usages Numériques et de la Déconnexion ». Chaque semestre, la start-up qui veut améliorer les pratiques des outils numériques dans un contexte professionnel compte diffuser des indicateurs réactualisés sur ce thème qui vont intéresser les travailleurs connectés voire les télétravailleurs.

A travers ce baromètre basé sur des données chiffrées (mais sans aucune volonté de représentativité), elle prend en compte divers angles qui s’adressent aux collaborateurs et aux managers :

  • volume de mail,
  • organisation de la journée,
  • déconnexion,
  • réunions,
  • interruptions,
  • nouveaux usages…

RH Matin a extrait un slide sur le « top des irritants » de notre vie au travail au quotidien :

  • la gestion des e-mails
  • l’organisation des réunions.

Dans les tops 5 pour chaque catégorie établis sur la base de « 15.000 feedback », il est difficile de ne pas s’identifier aux déviances mises en exergue.

« Baromètre des Usages Numériques et de la Déconnexion » : focus sur deux cas « irritants » - © D.R.
« Baromètre des Usages Numériques et de la Déconnexion » : focus sur deux cas « irritants » - © D.R.

Pour un outil aussi classique que l’e-mail dans l’organisation du travail, il est intéressant de remarquer des constantes malgré les années qui passent comme la tentation de diffuser à une trop large audience des messages qui ne concernent pas vraiment les destinataires (numéro 1) ou celle de la « patate chaude » (numéro 5) pour se débarrasser de manière diplomatique des dossiers les plus encombrants !

Du côté des réunions, il est intéressant de voir dans quelle mesure le top 5 établi par Mailoop colle à l’ère du télétravail accepté ou imposé en raison de la crise sanitaire. Là aussi, l’effet miroir marche. Le manque de ponctualité à l’agenda fixé est vivement critiqué (numéro 1) tandis qu’un sentiment de ne pas servir à grand-chose dans des réunions (numéro 5) reste un marqueur fort.

A méditer pour le retour au bureau à la rentrée…si le variant Delta nous laisse du répit.

Pour découvrir l’ensemble de ce premier Baromètre qui montre des tendances fortes sur les usages du numérique en entreprise, rendez-vous sur le site Internet dédié de Mailoop en partenariat avec Le Lab RH.

Transférer cet article à un(e) ami(e)