Qvt

Covid-19 : le gouvernement préconise des stocks de masques en entreprise

Le |  Workspace

Fin juillet, le gouvernement a envoyé un courrier aux entreprises pour souligner la vigilance vis-à-vis des risques de résurgence de la Covid-19. Il prépare le terrain pour la rentrée.

Masques et Covid-19 : des consignes gouvernementales ont été envoyées aux employeurs.
Masques et Covid-19 : des consignes gouvernementales ont été envoyées aux employeurs.

Les risques de propagation de la Covid-19 en environnements clos ou dans les espaces publics très fréquentés se retrouvent sous les feux des projecteurs de l’actualité estivale.

Mais quid des entreprises, pourtant considérées comme la principale catégorie de « clusters » ? Selon le point épidémiologique de Santé Publique France en date du 30 juillet, 20 % des foyers de transmission sont identifiés dans les entreprises (publiques ou privées, hors établissements de santé). 

Pour éclairer les entreprises à ce sujet, en particulier les DRH en première ligne de cette problématique de sécurité sanitaire, le gouvernement a diffusé une note datée du 27 juillet et adressées aux employeurs et fournit des recommandations.

Un stock préventif de masques de protection à constituer

« Le port du masque est primordial voire obligatoire dans les transports, dans les espaces fréquentés par le public, dans les établissements recevant du public et dans les milieux professionnels chaque fois que les règles de distanciation physique sont difficiles à respecter », indique une note signée le 23/07/2020 par :

  • Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé ;
  • Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion ; 
  • Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie, auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance.

« Au regard des données épidémiologiques et scientifiques au niveau international et national, rien ne permet aujourd’hui d'écarter une nouvelle accélération de la circulation du virus. Les masques de protection jouent ainsi un rôle important pour permettre de limiter la circulation du virus sur le territoire national », peut-on lire dans la lettre d’information spécial Covid-19 adressée aux entreprises. 

« Il vous faut donc veiller collectivement à disposer, dans la durée, des équipements nécessaires à la protection des salariés pour assurer la continuité de votre activité. Il est donc conseillé aux entreprises  de constituer  un stock  préventif  de masques  de  protection  de 10 semaines pour pouvoir faire face à une résurgence potentielle de l'épidémie. »

Ouverture sur la généralisation du port du masque en entreprise

Le gouvernement se montre vigilant dans un contexte de rentrée post-confinement qui marquera le retour des collaborateurs sur leurs lieux de travail. Même si on observe une tendance à la prise en compte du télétravail dans des conditions plus flexibles. De grandes entreprises comme PSA ou MAIF s’impliquent de manière volontariste sous forme de plan stratégique et/ou d’accord.

« Le Gouvernement recommande d'évaluer le stock en prenant en compte les situations dans lesquelles le respect de la distanciation physique d’un mètre entre deux personnes (clients, collègues, prestataires, etc.) ne peut être garanti (le port du masque reste alors obligatoire en complément des mesures d’organisation qui y sont associées). En outre, dans le cas du Covid-19, l’employeur peut également décider de généraliser le port collectif du masque au sein de l’entreprise en complément des gestes barrières. »

C’est un sujet qui devrait monter en puissance pour la rentrée des DRH face aux problématiques de gestion des équipes de retour sur les sites professionnels. 

La logistique et la distribution des masques sont mises en marche pour répondre à la demande des entreprises. Ainsi, en avril, La Poste, CCI France et CMA France ont inauguré une plateforme de commercialisation et de distribution pour les entreprises de moins de 50 salariés.

En téléchargement (PDF) : Le courrier de recommandation du gouvernement envoyé aux employeurs

Transférer cet article à un(e) ami(e)