Recrutement
&
talents

Alain Roumilhac : « ManpowerGroup réalise sa transformation digitale avec des start-ups »

Par Philippe Guerrier | le | Intérim

« ManpowerGroup réalise sa propre transformation digitale avec l’appui de start-ups », déclare Alain Roumilhac, président de ManpowerGroup France, en évoquant les leviers de l’open innovations exploités au sein du groupe de travail intérimaire.

L’innovation décryptée par Alain Roumilhac, Président ManpowerGroup France - © Crédit photo Edouard Ducos
L’innovation décryptée par Alain Roumilhac, Président ManpowerGroup France - © Crédit photo Edouard Ducos

Après avoir donné la parole à la cohorte de start-ups HR Tech sur l’espace ManpowerGroup de VivaTech 2021, la parole est à l’hôte !

Lors d’un entretien réalisé dans le cadre du forum technologique qui s’est déroulé en juin à Paris , Alain Roumilhac, Président de ManpowerGroup pour la France, a précisé l’approche de l’innovation retenue par le groupe mondial spécialisé dans le travail intérimaire. 

La priorité est donnée à…l’open innovation.

Comment abordez-vous l’innovation au sein de Président ManpowerGroup ?

C’est une résolution prise au niveau du groupe : nous croyons à l’approche de l’open innovation. Nous avons décidé de ne pas développer nos propres solutions mais d’exploiter celles conçues par des tiers…Et tant mieux si nous les adoptons en premier.

L’important, c’est de rester libre pour choisir les solutions les plus pertinentes.

Nous intégrons ces briques d’innovation lorsqu’elles font sens avec les activités du groupe et qu’elles pourraient apporter de la valeur à nos offres.

Je pense que les start-ups adhèrent à cette approche du moment qu’elle génère du business des deux côtés. Cette prise de position est tout aussi importante qu’une participation financière dans une start-up. Elle nous donne plus d’agilité.

Naturellement, ManpowerGroup réalise sa propre transformation digitale avec l’appui de start-ups mais nous considérons que ce n’est pas aux start-ups de transformer le groupe.

Quelle organisation avez-vous mise en place pour superviser l’innovation ?

Espace ManpowerGroup (VivaTech 2021) - © D.R.
Espace ManpowerGroup (VivaTech 2021) - © D.R.

Au niveau mondial, ManpowerGroup est organisé en six régions. Dans chaque région, nous avons une équipe en charge de la veille sur l’innovation. Les bonnes idées dénichées dans une région peuvent être déployées ensuite dans d’autres zones. La France est une région à elle-même car elle représente 25 % du chiffre d’affaires du groupe.

  • Au nom de ManpowerGroup France, Ivan Fadini occupe la fonction de directeur de l’innovation [ndlr : en qualité de Business Innovation Manager et rattaché à ManpowerGroup Italie].
  • Nous avons aussi confié à notre équipe marketing la mission de suivre les tendances du marché du travail intérimaire et de scanner l’écosystème de start-ups dans notre périmètre d’environnement RH. Nous en avons recensé 600 en France et en Europe.

Nous traitons le sujet sous un angle de veille technologique mais aussi sous la forme de démonstrateur (proof of concept ou POC en anglais) ou de pilotes en vue d’une intégration dans notre portefeuille de solutions. Avec ou sans l’appui d’entreprises clientes.

Depuis la France, nous avons mené 50 POC et une dizaine de pilotes.

Nos homologues américains effectuent la même démarche de l’autre côté de l’Atlantique avec une cellule d’innovation en lien avec les équipes business.

Avez-vous un exemple d’un service testé en POC qui soit passé à un stade de déploiement à grande échelle chez ManpowerGroup ?

Nous avons établi un partenariat avec Textkernel, du nom d’un éditeur d’origine néerlandaise de technologies sémantiques multilingues pour les domaines des RH et de l’emploi.

Nous allons les intégrer dans une nouvelle solution de mise en relation entre les agences de notre réseau, nos travailleurs intérimaires et nos entreprises clientes.

Pour répondre à vos propres besoins de transformation digitale, quelles innovations scrutez-vous le plus ?

Nous regardons l’innovation essentiellement sous deux prismes :

  • l’efficacité des processus de recrutement qui constitue le premier enjeu à la sortie de crise ;
  • l’évolution et la transformation des compétences.

Comment avancez-vous l’exploitation des données dans une perspective d’intelligence artificielle (IA) ?

En début d’année, nous avons lancé l’initiative Analytics at Scale au sein de ManpowerGroup, dont la France a le leadership mondial. L’objectif est de prédire la performance d’un certain nombre de candidats en exploitant des technologies comme l’IA.

ManpowerGroup à VivaTech : l’exposition de son ecosystème start-ups

« Notre présence régulière à VivaTech nous pousse à avancer dans le domaine de l’innovation et à se rapprocher de l’écosystème des start-ups. Nous lançons des challenges à ce titre avec la dizaine de start-ups présentes à l’édition 2021 », évoque Alain Roumilhac.

Voici les 12 start-ups qui étaient présentes sur le corner ManpowerGroup :

France

Boost.rs : solution pour cartographier les compétences et favoriser la mobilité interne ; 
Neobrain : solution IA pour la gestion des talents et GPEC ; 
Olystic : solution de data intelligence pour la gestion RH ;
Pitchboy : simulateur de conversation pour améliorer les compétences des collaborateurs ; 
Pitchy : mise à disposition de modèles de création de vidéos à customiser par les entreprises ; 
Urban Gaming : agence de gamification collective qui propose des teambuildings et des serious games.

International

BrainsFirst (Pays-Bas) : solution d’évaluation du potentiel des collaborateurs dans le cycle de la gestion des talents et de détection de nouveaux talents ; 
FutureFit AI (Canada) : plateforme d’intelligence artificielle « pour le futur du travail » pour la gestion de transitions de carrière professionnelle ;
Impresso Labs (Suisse) : fournisseur de solutions de vérification des identités individuelles à des fins d’exploitation commerciale sur Internet ;
pulsifi (Singapour et Malaisie) : solution de recrutement par gamification et approche prédictive ;
• SkillLab (Canada) : identification des compétences des travailleurs en vue d’une intégration sur les job boards ;
Workwolf (Canada) : plateforme de vérification et d’authentification d’informations pour les employés.

Neobrain, pusifi et Workwolf ont été distinguées à l’occasion des « Challenges Viva » organisés par ManpowerGroup.

Bonus reportage VivaTech 2021 : le 17 juin, RH Matin a rencontré la dizaine de start-ups présentes sur le corner de ManpowerGroup. Découvrez leurs nationalités, leurs positionnements, leurs représentants et les liens entretenus avec le groupe de travail intérimaire.

Transférer cet article à un(e) ami(e)