Sirh

Gestion RH dans le secteur de la santé : Hublo acquiert Mstaff

Par Philippe Guerrier | Le | Gestion des talents

« Le rachat de Mstaff constitue notre première véritable opération de croissance externe », indique Adrien Beata, COO et cofondateur de Hublo, plateforme de digitalisation des services RH & santé. Le point sur la stratégie, le rapprochement et le financement des activités.

Gestion RH & santé : Hublo acquiert Mstaff - ©  D.R.
Gestion RH & santé : Hublo acquiert Mstaff - ©  D.R.

 Adrien Beata, COO de Hublo - ©  D.R.
Adrien Beata, COO de Hublo - ©  D.R.

« Hublo accompagne la digitalisation des RH des établissements de santé. Avec le rachat de Mstaff réalisé fin 2021, nous avons un outil complémentaire qui permet aux établissements de santé de recruter des collaborateurs sur le long terme et de monter des équipes solides », déclare Adrien Beata, COO de la start-up.

Lancée en 2017, la plateforme Hublo permet aux établissements de santé (CHU, cliniques, Ehpad) de constituer une base de données RH, de la qualifier et de la solliciter en cas de besoins dans un secteur pénurique. Elle est dédiée à la gestion des remplacements des professionnels paramédicaux. 10.000 missions de remplacement sont publiées chaque jour sur la plateforme.

Hublo dispose de 430 000 utilisateurs - répartis en 410 000 professionnels de santé et 20 000 cadres (managers de services de soins, équipes RH) - dans 3200 hôpitaux, cliniques et Ehpad clients en France et en Allemagne.

« Le rachat de Mstaff constitue notre première véritable opération de croissance externe bouclée fin 2021 », précise Adrien Beata. Même si une opération préliminaire de rapprochement était survenue à sa création fin 2016. A l'époque, la société s’appelait medGo. Mi-2020, une fusion est survenue avec son concurrent Whoog (basé à Sophia Antipolis, un pôle d’innovation dans les Alpes-Maritimes), ce qui a abouti à la transformation en Hublo. 

Créé en 2019 par Édouard Alexandre-Dounet, Mstaff est un ATS spécialisé pour les établissements de santé. Il dispose de 50.000 utilisateurs répartis en 100 établissements de santé.

« Mstaff va continuer à exister à côté de Hublo : nous allons travailler sur l’interopérabilité des deux plateformes », précise Adrien Beata.

Hublo veut gérer l’absentéisme dans les structures sanitaires et médico-sociales

Antoine Loron, CEO de Hublo - ©  D.R.
Antoine Loron, CEO de Hublo - ©  D.R.

Le COO de Hublo revient sur la genèse de la start-up fondée avec associé Antoine Loron qui a pris le poste de CEO.

« L’idée amorcée début 2016 consistait à développer une solution centrée sur la gestion des remplacements des professionnels de santé libéraux. En cas de congés des médecins par exemple. Au cours de cette période, nous avons échangé avec beaucoup d’établissements de santé. Puis nous nous sommes orientés fin 2016 vers le déploiement d’un logiciel de gestion des remplacements des professionnels paramédicaux. »

Hublo dispose d’un bassin potentiel de 10 000 établissements sanitaires et médico-sociaux (Ehpad, maisons d’accueil spécialisées, CHU) en France.

« Nous venons soutenir les cadres managers pour gérer l’absentéisme dans les structures sanitaires et médico-sociales. Ils demandent aux membres du personnel d’effectuer des heures supplémentaires de travail ou ont recours à des vacataires à l’extérieur dans le cadre de missions. Dans ce secteur, le taux d’absence au quotidien est de 10 %. C’est une faiblesse structurelle historique et la situation est encore plus tendue actuellement avec la pandémie Covid-19 », indique Adrien Beata.

« Les établissements de santé en arrivent à fermer des lits à cause du manque de personnel. Cette pénurie de professionnels de santé est palpable en France mais aussi en Allemagne, pays dans lequel nous travaillons également. »

Actuellement, Hublo dispose d’un effectif de 110 employés entre Paris, Sophia Antipolis (Alpes-Maritimes) et Cologne (Allemagne). Dans la période 2022-2023, la société veut recruter 200 collaborateurs.

« D’ici fin 2023, nous visons quatre nouveaux pays en Europe ou au-delà », déclare Adrien Beata.

Les principales fonctions de Hublo

A travers Hublo, il est possible :

• de diffuser un code établissement auprès des agents, salariés et vacataires connus pour qu’ils intègrent un réseau,
• de générer automatiquement des contrats CDD/vacations,
• d’envoyer la DPAE directement à l’URSSAF,
• de procéder à la signature électronique (solution Connective),
• de disposer de rapports et de statistiques sur l’usage de la plateforme,
• d’établir des interconnexions avec des logiciels de GTA, SIRH et gestion de la paie.

En septembre 2021, Hublo a réalisé une levée de fonds de 22 M€ auprès des fonds de capital développement Revaia (ex- Gaia Capital, d’origine française) et Acton Capital Partners (Allemagne).

« Fin 2017, nous avons réalisé un tour de table d’1 M€ auprès d’une dizaine de business angels et du fonds d’amorçage Kima Ventures de Xavier Niel. Jusqu’à présent, notre croissance contrôlée nous a permis d’assurer notre développement sur fonds propres », précise Adrien Beata.

La fonction complémentaire de Mstaff vis-à-vis de  Hublo

Edouard Alexandre-Dounet, Président de Mstaff - ©  D.R.
Edouard Alexandre-Dounet, Président de Mstaff - ©  D.R.

Avec son équipe de cinq personnes, l’ATS Mstaff rejoint donc Hublo. Son fondateur Édouard Alexandre-Dounet prend la fonction de Head of Sales and Business Development Mstaff at Hublo.

Depuis son lancement en 2019, Mstaff a plusieurs vocations :

  • Améliorer la marque employeur des hôpitaux,
  • Attirer des talents en fonction de leurs besoins,
  • Accompagner les candidats dans leurs démarches.

Parmi ses clients, l’entreprise compte le CHU de Tours, le CH d’Avignon, ou l’ADAPEI de l’Ain.

« Mstaff continuera d’exister à côté de Hublo : nous travaillerons sur l’interopérabilité des deux plateformes aux fonctions complémentaires », précise Adrien Beata.

Aujourd’hui, Mstaff compte 50 000 utilisateurs en France et 100 établissements clients.

Transférer cet article à un(e) ami(e)