Sirh

Gouvernement : Élisabeth Borne recrutée au ministère du Travail

Par Philippe Guerrier | le | Gestion des talents

L’ex-ministre de la Transition Écologique et Solidaire devient ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion. Elle va collaborer avec Brigitte Klinkert sur le dernier volet.

Elisabeth Borne aux commandes du ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion
Elisabeth Borne aux commandes du ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion

C’est la fin du suspense pour savoir qui succède à Muriel Pénicaud dans le nouveau gouvernement de Jean Castex. Élisabeth Borne prend les fonctions de ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion.

« Je suis déterminée à relever les défis économiques et sociaux des mois à venir », déclare l’intéressée sur Twitter dès l’annonce officielle.

Ministre de crise

En qualité de nouvelle ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion Élisabeth Borne aborde une zone de turbulences en raison de la crise économique née de la pandémie Covid-19.

Le Président de la République Emmanuel Macron a prévenu : il faut « se préparer à une rentrée économique très dure » avec des importants plans sociaux d’entreprises qui s’accumulent (Nokia, Airbus, Air France…).

Dans ses premières missions, la nouvelle ministre du Travail devrait s’atteler à la mise en place du dispositif de chômage partiel de longue durée et d’un programme pour l’embauche des jeunes touchés de plein fouet par la crise.

Elle devrait également intervenir dans le débat sur la réforme de l’assurance-chômage et celle du système de la retraite qui avait été suspendue avec la crise Covid-19.

Rodée à l’exercice ministériel 

Dans ses plus récentes fonctions, elle occupait depuis juillet 2019 les fonctions de ministre de la Transition écologique et solidaire dans le précédent gouvernement d’Edouard Philippe.

Auparavant, et déjà sous l’autorité de ce Premier ministre, elle avait pris le maroquin des Transports auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire (Nicolas Hulot) à partir de mai 2017.

Ingénieur diplômée de l'École polytechnique (promotion 1981), Élisabeth Borne a occupé les fonctions de préfète de la Région Poitou-Charentes dans la période 2013 - 2014. Puis elle a rejoint la sphère gouvernementale en prenant les fonctions de directrice de cabinet de Ségolène Royal, ministre de l'Écologie de 2014 à 2015 (gouvernement Valls, présidence Hollande).

Elle a occupé ensuite les fonctions de présidente de la Régie autonome des transports parisiens (RATP) pendant deux ans (mai 2015 - mai 2017), en prenant la succession de Pierre Mongin. 

Brigitte Klinkert en appui sur l’insertion

Dans la nouvelle configuration ministérielle, Élisabeth Borne pourra s’appuyer sur Brigitte Klinkert, qui prend les fonctions de ministre déléguée chargée de l’Insertion.

Elle est présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin depuis fin août 2017 et du canton de Colmar 2. Elle occupe également les fonctions de députée suppléante du Haut-Rhin.

« C’est un grand honneur que me font Emmanuel Macron et Jean Castex. Il n’y a pas de plus beau combat que de servir son pays. J’aborde cette responsabilité avec gravité et beaucoup d’humilité »,déclare Brigitte Klinkert sur Twitter.

Découvrez toutes les nominations qui comptent dans la sphère RH du nouveau gouvernement de Jean Castex sur News Tank RH accessible sur abonnement.

 

Transférer cet article à un(e) ami(e)