Sirh

Personio vise aussi la France avec son « système d’exploitation RH »

Par Olivier Morin | le | Sirh saas

Personio vise aussi la France avec son « système d’exploitation RH ». D’origine allemande, la société technologique, qui développe une plateforme de gestion RH, lève 103 millions d’euros. Son expansion passe par la France

Personio lève 103 millions d’euros. Son « système d’exploitation RH » arrive en France. - © D.R.
Personio lève 103 millions d’euros. Son « système d’exploitation RH » arrive en France. - © D.R.

Personio, éditeur d’une plateforme de numérisation des process RH à destination des PME qui a fêté ses cinq ans en août 2020, vient de boucler une levée de fonds de presque 103 millions d’euros auprès d’un pool de fonds d’investissement :

  • Index Ventures ;
  •  Accel;
  • Lightspeed Venture Partners ;
  • Northzone, Global Founders Capital;
  • Picus ;
  • Meritech Capital le 18/01/2021.

Avec ce quatrième tour de table, la valorisation de Personio atteint l'équivalent de 1,4 milliard d’euros. Depuis sa création en 2015 par un quatuor d’entrepreneurs (Hanno Renner, Roman Schumacher, Arseniy Vershinin et Ignaz Forstmeier), la start-up allemande a levé l'équivalent de 107 millions d’euros, le dernier cycle de financement remontant à janvier 2020.

La France en vue

La plateforme de Personio propose une suite de produits, incluant :

  • le recrutement (recherche de candidats et suivi des candidatures) ;
  • la gestion de la paie, la gestion des équipes (onboarding, absences/présences, congés) ;
  • le suivi de la performance (via des indicateurs de suivi) ;
  • la gestion des échéances (avec un calendrier partagé intégré).

La société revendique 3000 clients PME sur ses quatre marchés (Allemagne, Royaume-Uni, Irlande, Espagne). Sachant qu’elle compte poursuivre son expansion sur d’autres marchés européens, comme la France et l’Italie. Il existe déjà une déclinaison française de Personio, présentée comme « le système d’exploitation des RH ». 

Les ambitions de Personio sur 2021

 Personio, qui a le vent en poupe, se fixe plusieurs objectifs sur 2021 : 

  • couvrir davantage de processus RH. La signature électronique a été intégrée fin 2020.
  • lancer « Personio Marketplace » avec de nouvelles fonctionnalités qui permettent aux clients d’automatiser les flux de travail à travers des outils tels que Slack, Microsoft Teams et d’autres solutions logicielles liées aux RH.
  • poursuivre l’expansion géographique dans la région Dach (Allemagne, Autriche et Suisse) et investir dans les marchés européens récemment implantés (Espagne, Royaume-Uni, Scandinavie, Benelux).
  • En matière de recrutement, la société technologique qui a désormais atteint le rang de licorne (la valorisation dépasse le milliard d’euros ou de dollars) va doubler son effectif : de 500 à 1000 employés.

Transférer cet article à un(e) ami(e)