Sirh

SIRH : Asys acquiert PREMIUM-RH pour capter le marché des PME-ETI

Par Philippe Guerrier | le | Sirh saas

Anne-Sophie Kieffer, Présidente d’Asys (édition de solutions RH), explique comment elle veut s’appuyer sur PREMIUM-RH pour élargir son spectre de fonctionnalités sur ces segments d’entreprises.

SIRH : Asys acquiert PREMIUM-RH pour capter le marché des PME-ETI
SIRH : Asys acquiert PREMIUM-RH pour capter le marché des PME-ETI

Le duo Asys - PREMIUM-RH - © D.R.
Le duo Asys - PREMIUM-RH - © D.R.

En déroulant son plan stratégique 2025, Asys poursuit son ancrage dans les solutions RH pour les PME et les ETI. Pour cela, il vient d’acquérir un autre éditeur logiciel sectoriel : PREMIUM-RH.

D’ici fin 2021, le nouvel ensemble comptera 1500 clients avec des références comme Saint-Gobain, SMCP (marques Sandro, Maje ou Claudie Pierlot), Pierre Fabre, AP-HP et Compagnie des Alpes.

Il visera un chiffre d’affaires de 17 millions d’euros (contre 12 millions en 2020 et un niveau similaire en 2019) et un effectif de 170 collaborateurs avec 50 recrutements en cours entre Paris, Lyon et Nantes.

Une stratégie d'élargissement du périmètre métiers

Pour mieux cerner les perspectives, il faut retracer les principales étapes de consolidation d’Asys depuis sa création en 2000 autour de sa solution historique So’Horsys (gestion des temps et la planification pour PME et ETI) :

  • 2010 : rachat de Chronos (ex-propriété de l’ESN Ares), pour la gestion des temps et la planification des grandes structures : ETI, grands comptes et secteur public avec une forte représentation de la fonction publique hospitalière ;
  • 2016 : rachat de Vekia Plan (solution de planification automatique, issu de travaux R&D de l’INRIA) ;
  • 2021 : acquisition de PREMIUM-RH, un éditeur lyonnais positionné pour assurer une couverture globale du SIRH des PME et ETI.

« Nous nous inscrivons dans une dynamique de croissances organique et externe pour élargir le périmètre métiers », évoque Anne-Sophie Kieffer, Présidente d’Asys.

« Le rachat de PREMIUM-RH s’inscrit dans une stratégie groupe pour répondre à une demande de nos clients PME qui cherchent à disposer d’un accompagnement global pour couvrir l’essentiel des briques SIRH (onboarding, intégration, recrutement, développement des compétences, campagnes d’entretiens, formation…) mais aussi la gestion des temps et planification. Aujourd’hui, force est de constater qu’il existe peu d’acteurs positionnés dans ce sens. »

PREMIUM RH : capture fiche personnelle - © D.R.
PREMIUM RH : capture fiche personnelle - © D.R.

Le cap donné du plan stratégique 2025

Pour la dirigeante d’Asys, « la période de la crise Covid-19 a probablement accéléré le besoin de digitalisation des PME, bien que les fonctions RH soient encore très prises par des tâches administratives et chronophages (mise en place du télétravail, du chômage partiel ou de la mobilité interne). Nous accompagnons les services RH pour libérer le potentiel humain des entreprises, pour agir sur une transformation positive du travail et développer un socle de confiance. »

Le plan stratégique à 2025 doit permettre d’atteindre un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros à cette échéance et d’examiner plus attentivement un développement international.

Il repose sur « des défis thématiques forts » selon Anne-Sophie Kieffer :

  • « se positionner comme un fournisseur de solutions globales SIRH pour accompagner nos clients, en particulier les PME et les ETI ;
  • être sur le podium des éditeurs de solutions de GTA et de planification en mode SaaS pour les ETI et les grands comptes. »

Une vision qui n’est pas sans rappeler la stratégie d’un concurrent comme Bodet Software qui élargit son périmètre d’activité (dans la gestion de la paie par exemple).

Cloud : vers une bascule achevée fin 2022

L’une des principales préoccupation d’Asys est d’ordre technologique : comment favoriser la bascule dans le cloud ?

«  La migration de nos clients dans l’environnement SaaS est au cœur de nos préoccupations actuelles. La transition a été réalisée pour notre solution So’Horsys et PREMIUM-RH. 60 % de notre base clientèle a basculé dans le mode SaaS. Nous devrions achever cette transition d’ici fin 2022 », explique Anne-Sophie Kieffer.

Pour la distribution de ses solutions, deux modèles de distributions et d’intégration sont retenues - directs et indirects - avec 20 partenaires actifs en vue d’une maillage géographique pour couvrir la France métropolitaine et les DOM-TOM.

En l’état actuel, Asys assure le financement de ses activités en fonds propres, avec l’appui de partenaires bancaires.

Transférer cet article à un(e) ami(e)