Qvt

Swile compte faire du Brésil son premier marché à l’international

Par Philippe Guerrier | le | Bien-être au travail

La start-up française, spécialisée dans la dématérialisation des cartes d’avantages salariés, acquiert la startup Vee Benefícios pour conquérir le marché brésilien des titres restaurants qui est dynamique.

Swile accélère au Brésil avec l’acquisition de Vee Benefícios - © D.R.
Swile accélère au Brésil avec l’acquisition de Vee Benefícios - © D.R.

Dès juin 2020, Swile a révélé son intérêt pour le marché du Brésil, considéré comme le principal marché dans le monde des titres restaurants devant la France. « Nous allons nous installer au Brésil car c’est le premier marché mondial des titres restaurants », évoquait Loïc Soubeyrand, CEO et fondateur de la start-up spécialisée dans la dématérialisation des cartes d’avantages salariés (titres restaurants, titres cadeaux…).

Une filiale avait été constituée à Sao Paulo (sud du pays). « Nous avons déjà deux personnes sur place pour le moment. Nous essayons d’être pragmatiques en attendant de voir les perspectives pour 2021, qui devraient permettre de développer les activités sur d’autres marchés. »

Février 2021 : les ambitions sont confirmées avec le rachat de la startup locale Vee Benefícios. Celle-ci propose des services dématérialisés dits “avantages flexibles” (“benefícios flexíveis”) : en début de mois, un travailleur brésilien peut créditer un solde et le répartir selon divers postes de dépenses : restaurant, alimentation, transport, cadeaux, sport, etc.

Se tourner vers le premier marché des avantages salariaux

Créée en 2018 par un trio d’entrepreneurs (Rafael Machioni, Eduardo Haidar et Marcelo Ramos), Vee Beneficios revendique 750 entreprises clientes (dont Whirlpool, Burger King ou AB Inbev) et dispose d’un effectif de 90 salariés. C’est la première opération de croissance externe à l’international pour Swile.

La start-up française compte investir 30 millions de dollars d’ici 2024 pour assurer son développement sur le marché brésilien.

« Nous cherchons à construire un groupe d’envergure mondiale. Pour atteindre un tel objectif, se tourner dès aujourd’hui vers le 1er marché mondial des avantages salariaux est essentiel, et nous rapprocher d’experts locaux comme Vee Beneficios l’est tout autant », déclare Loïc Soubeyrand.

Sur le marché brésilien, Swile retrouvera deux sociétés françaises bien ancrées dans la diffusion de titres restaurants : Edenred et Sodexo. Associé à un troisième acteur (Alelo), ils se partagent actuellement plus de 80 % du marché avec des parts équitables.

Avec près de 50 millions d’actifs éligibles aux avantages salariaux et un taux quasi-intégral de dématérialisation, le Brésil représente une opportunité de croissance que Swile a clairement identifiée. En dehors de Vee Beneficios, il existe d’autres challengers comme Flash et Caju.

Prochaine étape : le Mexique ?

Au dernier pointage et fort d’un financement global de 111 millions d’euros depuis 2018, Swile revendique :

  • 400 000 utilisateurs ;
  • 13 000 entreprises clientes (dont Carrefour acquis récemment, Le Monde, PSG, Airbnb, Spotify, Red Bull ou TikTok) ;
  • un effectif de 400 collaborateurs en intégrant sa nouvelle extension brésilienne. 

Prochaine destination visée en raison de son potentiel et dévoilée dans une vidéo de Loïc Soubeyrand sur la page Facebook de Vee Beneficios : le marché du Mexique.

Transférer cet article à un(e) ami(e)