Recrutement
&
talents

Recrutement et intérim : le VMS PIXID signe un accord avec l’ATS Bullhorn

Par Philippe Guerrier | le | Intérim

PIXID et Bullhorn veulent collaborer sur le marché des solutions digitales destinées aux agences de travail intérimaire en lien et leurs réseaux d’entreprises. Le point avec Etienne Colella, Président de PIXID.

Les contours de l’accord avec Bullhorn vus par Etienne Colella, Président de PIXID - © D.R.
Les contours de l’accord avec Bullhorn vus par Etienne Colella, Président de PIXID - © D.R.

Entre coopération et compétition…PIXID et Bullhorn viennent de signer un partenariat en restant dans leur coeur de cible commun : les agences de travail intérimaire aux services de leurs entreprises clientes.

« À travers l’accord commercial et technologique signé avec Bullhorn, nous voulons proposer aux agences d’intérim que nous avons en clients communs la meilleure connexion possible entre le recrutement de candidats et le fait de les déléguer chez les entreprises clientes utilisatrices de nos solutions », déclare Étienne Colella, président de PIXID.

« Il s’agit d’une vingtaine de clients grands comptes dans le monde », selon le fournisseur de solutions destinées aux agences d’intérim pour gérer les effectifs des entreprises (VMS).

Profil de Bullhorn

Bullhorn est un éditeur de solutions ATS d’origine américaine, qui revendique 10.000 entreprises clientes dans le monde. 
• Son siège social se trouve à Boston (Massachusetts, Etats-Unis).
• Il dispose de 1300 employés et de 10 000 entreprises clientes dans le monde.
• L'éditeur ATS dispose de bureaux européens à Londres (Royaume-Uni) et Rotterdam (Pays-Bas) et d’une déclinaison française de son site Internet.

« Cet accord avec Bullhorn est aussi important en termes d’extension en Europe, en particulier pour le marché anglais. Plus globalement, cela permettra d’élargir les solutions PIXID orientées PME au niveau européen. (…) Cela arrive souvent le cas dans l’univers digital : Bullhorn est à la fois un partenaire et un concurrent en fonction des marchés. Ainsi, dans le segment ATS, Bullhorn est un concurrent de PIXID après notre rachat en 2018 de Carerix aux Pays-Bas », indique Étienne Colella.

« Entre PIXID et Bullhorn, le choix du client final est respecté » selon Étienne Colella

PIXID - Bullhorn : les contours du partenariat - © D.R.
PIXID - Bullhorn : les contours du partenariat - © D.R.

Comment PIXID compte travailler avec Bullhorn sur leur clientèle en commun ?

« Bullhorn a des grands clients comme Manpower à l’international. Historiquement, PIXID a aussi des liens avec ce groupe d’intérim mais aussi pour son développement en France. Avec la connexion de deux outils digitaux complémentaires, la recherche de candidats devient plus fluide et rapide via le logiciel de recrutement et de sourcing Bullhorn. Les agences d’intérim présentent ensuite les candidats aux entreprises clientes à travers PIXID. Quand un client a fait le choix de Bullhorn, nous respectons ce choix et nous optimisons notre relation avec Bullhorn pour que ce client utilise les solutions de PIXID. Et vice-versa. C’est le client final qui guide notre choix de réponse », déclare Étienne Colella 

En 2021, PIXID escompte un volume d’achat proche de 10 milliards d’euros sur sa plateforme par ses clients, contre 7,5 milliards d’euros en 2019.

PIXID a réalisé un chiffre d’affaires de 28 millions d’euros en 2020, selon le plus récent Top 250 des éditeurs logiciels français Numeum-EY (en se présentant à la 74ème place). « La France représente 60 % du CA de PIXID et l’Europe 40 % », indique Étienne Colella.

La plateforme de PIXID a été adoptée par 11 000 agences d’emploi et 150 000 entreprises clientes en Europe. La société considère qu’elle est également utilisée pour gérer plus de 30 % des postes intérim en France.

Vérification des identités des candidats : PIXID et ARIADNEXT unissent leurs efforts

• On connaissait l’acronyme KYC (pour Know Your Customer) dans les process de vérification des identités des personnes à partir de la mise en relation - commerciale ou contractuelle - dans les secteurs financiers, bancaires et les jeux d’argent en ligne. Il faudra aussi s’habituer à la déclinaison KYC pour le secteur RH. A traduire sous la forme : « Know your candidate ».
• PIXID et ARIADNEXT, fournisseur français de solutions numériques d’identification, signent un partenariat technologique pour simplifier la vérification à distance des documents d’identité fournis par les candidats aux services RH. Une étape obligatoire dans le cadre de la déclaration préalable à l’embauche, où ces documents sont transmis auprès de l’URSSAF. L’objectif est de lutter contre les fraudes en général et les usurpations d’identité en particulier.

Transférer cet article à un(e) ami(e)