Sirh

Gestion des entretiens professionnels: QuickMS acquiert Skillapp

Par Philippe Guerrier | Le | Sirh saas

Doté d’une suite de logiciels RH & CSE, QuickMS complète sa gamme avec l’acquisition de Skillapp, une solution de gestion des entretiens cédée par Ouest France. Le point avec le CEO Christophe Aubry Le Comte.

Christophe Aubry Le Comte, CEO de QuickMS - ©  D.R.
Christophe Aubry Le Comte, CEO de QuickMS - ©  D.R.

Rien ne se perd, rien ne se crée : tout se transforme…« Nous avons considéré que nous allions gagner du temps en développement en acquérant Skillapp, un outil de gestion des entretiens professionnels et d’évaluations périodiques mis en vente par Ouest France Multimédia », déclare Christophe Aubry Le Comte, CEO de QuickMS.

« Après avoir lancé deux logiciels de pilotage des données RH (GrafiQ) et de gestion du dialogue social (Qorum), nous voulions en dévoiler un troisième centré sur le dialogue entre le DRH, le collaborateur et le manager », poursuit-il.

Fin 2021, QuickMS dispose de 230 clients multi-sectoriels et de tailles très différentes avec quatre grands clients : Orano, Groupe SOS, Vivalto Santé et O2. L’éditeur prévoit de doubler son chiffre d’affaires en passant de 1 à 2 millions d’euros entre 2021 et 2022.

Créée en 2018 par Christophe Aubry Le Comte et Emmanuel Bocquet, QuickMS est devenu le 11 mars 2020 une filiale du groupe Candide, du nom d’un groupe d’assurance et de services technologiques aux entreprises, dans le cadre d’une stratégie de diversification. Sa maison-mère dispose d’un effectif de 350 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros en 2020

Un portefeuille de 60 clients avec le rachat de Skillapp

QuickMS exploite désormais trois logiciels en mode SaaS :

  • GrafiQ pour le reporting RH qui permet de répondre aux obligations légales BDESE, le pilotage de la stratégie RH, l’automatisation des rapports RH par indicateur clé (absentéisme, turnover, effectifs…) et une bibliothèque contenant 1.000 indicateurs RH normalisés issus des fichiers DSN et de sources SIRH. Avec l’appui de connecteurs logiciels, des partenariats ont été établis avec Talentsoft (propriété de Cegid), Bodet Software et PeopleSpheres .
  • Qorum, plateforme visant à « faciliter le dialogue social entre les directions et les CSE » avec la gestion des mandats, des ordres du jour, de la communication, des réunions, des commissions, l’historisation des PV, le suivi des heures de délégation et un prototype de comptes-rendus automatisés. Après une phase de projet en 2020, les premiers utilisateurs ont démarré en janvier 2021 l’usage du logiciel en bêta-test.
  • Skillapp, à l’origine une propriété de Ouest France Multimédia (filiale du Groupe Ouest France) : cet outil de gestion des entretiens professionnels et des entretiens d’évaluation périodiques a pour objectif de « fluidifier et d’améliorer les échanges entre le collaborateur, son manager et le service des ressources humaines ». 

Avec le rachat de Skillapp bouclé mi-février 2022, QuickMS récupère la plateforme technologique pour la gestion des entretiens (individuels, professionnels, fin de période d’essai) et un portefeuille de 60 clients.

Logiciel Skillapp acquis par QuickMS - ©  D.R.
Logiciel Skillapp acquis par QuickMS - ©  D.R.

« Nous allons garder le code, poursuivre le développement et probablement changer le nom Skillapp en Qrew au nom de notre stratégie de marque », évoque Christophe Aubry Le Comte.

Priorité aux données RH, pas au SIRH

Le modèle économique des trois logiciels exploités dans le cloud (mode SaaS) tourne sur des systèmes d’abonnement en fonction de la volumétrie :

  • GrafiQ en fonction du volume de bulletins de paies,
  • Quorum en fonction du nombre de CSE et d’utilisateurs,
  • Skillapp en fonction du nombre d’utilisateurs.

« Avec GrafiQ, nous avons l’ambition de placer toutes les données RH dans notre outil. Altays SIRH semble le plus proche de nous en matière de couverture fonctionnelle et logicielle. Mais nous n’avons pas l’intention de nous positionner en tant que SIRH », indique Christophe Aubry Le Comte.

QuickMS projette de développer ses activités à l’international en visant des pays comme l’Espagne, l’Irlande et le Royaume-Uni.

Transférer cet article à un(e) ami(e)