Sirh

SIRH en mode SaaS pour PME : la France compte pour l’espagnol Factorial

Par Philippe Guerrier | le | Sirh saas

Avec l’appui de fonds d’investissement, Factorial poursuit sa croissance internationale qui passe par la France. Focus sur les ambitions avec Marian Pumir de Louvigny , Product Manager France de l'éditeur technologique.

Marian Pumir de Louvigny, Product Manager France de Factorial : point d'étape du développement - © D.R.
Marian Pumir de Louvigny, Product Manager France de Factorial : point d'étape du développement - © D.R.

Des fournisseurs européens de solutions de SIRH dans le cloud pour les PME s’intéressent au marché français.

C’est le cas de Factorial qui a levé 80 millions de dollars en septembre pour poursuivre le développement de sa plateforme SaaS et poursuivre son expansion internationale.

« La France est un marché stratégique pour Factorial », déclare Marian Pumir de Louvigny, Product Manager France de Factorial. « Notre objectif, c’est d’être leader en France sur les solutions SIRH pour couvrir le tissu dynamique des PME. Nous avons vocation à nous adresser également aux ETI. »

Fondée en 2016 à Barcelone par un trio de start-uppers (Jordi RomeroPau Ramon et Bernat Farrero), Factorial développe une plateforme dans le cloud (mode SaaS) pour la gestion de services RH hébergée par la plaque Amazon Web Services de Francfort :

  • fiches de paie,
  • congés et absences,
  • recrutement et talents,
  • documents RH.

« L’idée, c’est de disposer de tout cycle de vie RH d’un employé sur une plateforme globale, tout en offrant un panel large de modules », indique Marian Pumir de Louvigny.

« Nous travaillons sur la centralisation des données à capter simplement par les entreprises pour qu’elles soient transmises à un gestionnaire de paie dans un format simple à intégrer dans un logiciel de paie. Nous allons bientôt sortir en Espagne un outil d’échange d’informations pour régler ce problème, qui sera adapté sur d’autres marchés comme la France. »

Les cofondateurs de Factorial : Jordi Romero (CEO), Pau Ramon (CTO) et Bernat Farrero (CRO) - © D.R.
Les cofondateurs de Factorial : Jordi Romero (CEO), Pau Ramon (CTO) et Bernat Farrero (CRO) - © D.R.

Factorial : une approche globale et locale à la fois

 « Nous sommes présent dans 65 pays. Des efforts sont réalisés sur certains marchés clés, comme la France. Notre expansion géographique varie en fonction de celle de nos clients. L’Europe, l’Amérique latine et les Etats-Unis représentent des marchés stratégiques. C’est la grande force de Factorial : une approche globale, tout en prenant en compte les spécificités de chaque pays », indique Pumir de Louvigny.

« La France a été l’un des premiers marchés ouverts à l’international à partir de 2019. Nous sommes en train de rattraper l’Espagne [marché domestique] en termes de revenus mensuels récurrents », évoque Marian Pumir de Louvigny.

« Pour couvrir la France, nous disposons d’une équipe de 35 personnes [ndlr : sur un effectif global de 350 collaborateurs] et d’une dizaine de partenaires en France », précise la Product Manager France de Factorial.

La priorité est donné au développement de ce réseau partenaires de gestionnaires de paie et de cabinets d’experts-comptables.

« Nous avons plusieurs profils d’interlocuteurs en entreprise : DRH, DAF et parfois la direction générale », déclare Marian Pumir de Louvigny. 

Une concurrence déjà bien établie et identifiée

Actuellement, Factorial revendique 75 000 clients dans le monde, avec souvent des références dans le secteur du numérique comme Fever (plateforme de sorties et de divertissements), Aticco (espace de coworking) et Sensitis (plateforme IA pour médias sociaux et l’expérience client).

« Le chiffre d’affaires 2021 a été multiplié par 8 par rapport à 2019 », indique la société technologique espagnole. L’équipe globale devrait de 350 à 500 d’ici la fin de l’année.

« Nos principaux concurrents en France sont des acteurs locaux bien implantés comme Lucca et Eurecia. Nous partageons avec Personio [un autre concurrent d’origine allemande qui a levé 270 millions de dollars en octobre] cette approche globale et modulaire à la fois. Mais nous nous distinguons avec l’exploitation des données pour :

  • décentraliser la gestion RH au niveau de l’entreprise c’est-à-dire que tous les employés s’impliquent au-delà du service RH,
  • fournir des insights aux dirigeants pour prendre les bonnes décisions », précise notre interlocutrice.

Factorial : presque 100 millions de dollars levés

Depuis sa création à Barcelone en 2016, la plateforme Factorial, un nom commercial exploitée par la société EVERYDAY SOFTWARE, S.L., a levé presque 100 millions de dollars en trois étapes :
• une levée d’amorçage « d’un montant assez négligeable »,
16 millions de dollars en avril 2020 avec l’appui des fonds d’investissement CRV (Etats-Unis) et Creandum, Point Nine et K Fund (Europe),
80 millions de dollars en septembre 2021 avec l’entrée du fonds Tiger Global dans le capital, associé aux autres investisseurs qui ont déjà pris position.

Transférer cet article à un(e) ami(e)