Formation

Résultats 2020 : Cegos intensifie les formations digitales pour estomper l’effet de la crise

Le | Organisme de formation

Après une année 2020 éprouvante en raison de la crise Covid-19, le groupe Cegos adapte sa gamme de formations pour mieux rebondir en 2021, selon son président de directoire Benoît Felix.

Centre de formation Cegos - © DR.
Centre de formation Cegos - © DR.

Pour « renouer avec la croissance en 2021 », Cegos a établi son plan d’attaque après l’impact de la crise Covid-19 palpable sur les résultats financiers 2020 : 

  • extension de son activité internationale (11 pays d’implantation directe en Europe, Asie et Amérique Latine, influence dans une cinquantaine de pays à travers un réseau de distribution) ;
  • renforcement de son positionnement sur des marchés à forts potentiels : formations BtoC à travers le CPF, formations PME - TPE, accompagnement des acteurs du secteur public, reconversion ;
  • développement de l’activité sur les compétences et métiers liés à la RSE, au coaching, au digital.

Benoît Felix : une année 2020 éprouvante pour Groupe Cegos - © MICHEL LABELLE
Benoît Felix : une année 2020 éprouvante pour Groupe Cegos - © MICHEL LABELLE

« Après l’effet de sidération lié à l’arrêt brutal de l’économie mondiale à partir de mars 2020, nous avons très rapidement réagi pour adapter nos solutions et permettre à nos clients de continuer à former leurs équipes », évoque Benoît Felix, Président du directoire de Cegos

Après avoir pris sa fonction de dirigeant numéro 1 le 1er janvier 2021, il a effectué pour la première fois l’exercice de présentation du bilan de l’exercice 2020 publié le 8 juillet par le groupe spécialisé dans les formations professionnelles.

« La période est bien entendu difficile et toujours incertaine pour les entreprises. Mais la dynamique enclenchée en 2020 et les indicateurs commerciaux que nous observons en ce premier trimestre 2021 nous donnent de sérieux motifs d’espoir pour la suite », commente Félix Benoît.

Cegos : lourd impact de la crise Covid-19 sur les résultats

En zoomant sur les résultats financiers, on perçoit une nette tension sur fond de crise Covid-19. Le groupe Cegos a réalisé en 2020 un chiffre d’affaires de 142 millions d’euros, en baisse de 29 % par rapport à 2019.

  • Au premier semestre 2020, le CA a baissé 45 % ;
  • Au deuxième semestre 2020, le CA a baissé de 19 % avec un impact moindre « grâce au déploiement massif des formations à distance mais aussi au maintien de certaines formations présentielles » ;

En France, la situation a été compliquée à gérer. Le CA a baissé de 25 % en 2020 en s'établissant à 103 millions d’euros. Par branche dans l’Hexagone, on observe que

  • Cegos SA (formation clés en main et sur mesure) affiche une baisse de 26 % à 76 millions d’euros ;
  • IB (filiale formation du groupe Cegos dédiée aux technologies et métiers de l’informatique) a vu son activité reculer de 25 % ;
  • Cimes (filiale du groupe Cegos spécialisée dans la gestion externalisée de la formation) a vu son CA se contracter de 15 %.

Au niveau de ses activités internationales, le groupe Cegos a souffert également avec un CA de 39 millions d’euros, correspond à une baisse de 44 %.

Accentuation des formations digitalisées

Dans un effort d’enrayer la spirale, le groupe Cegos a élargi son offre de formations à distance à partir d’avril 2020 :

  • Lancement de 850 formations présentielles dans un format « Classe à distance » ;
  • Création d’une gamme de 50 formations « full digital » ;
  • Montée en puissance de la collection #UP qui propose 12 parcours de formation digitaux en 7 langues ;
  • Accompagnement de la transformation du secteur public en France  : en mars 2020, Cegos a été sélectionné pour accompagner les 700 organisations adhérentes du RESAH (Réseau des acheteurs hospitaliers) ;
  • 400 formations Cegos disponibles pour préparer des certifications éligibles au CPF dans 22 grands domaines de compétences.

« Qu’il s’agisse de montée en compétences, de transformations métiers ou de reconversion, les besoins individuels et ceux des entreprises sont massifs. Pour y répondre, notre offre de solutions de formation déjà bien étoffée l’an dernier avec le distanciel, va poursuivre sa mue et de nouveaux formats seront déployés dans le courant de cette année à l’échelle du groupe »,  analyse Félix Benoît.

Transférer cet article à un(e) ami(e)