Qvt

Gare au burn-out : LinkedIn offre à ses salariés une semaine bonus de congés payés

Le | Bien-être au travail

La majorité des 15 900 salariés de LinkedIn bénéficient d’une semaine supplémentaire de congés payés. Un bonus spécial de repos dans cette période troublée de crise Covid-19.

Un choix assumé de gestion RH : les salariés de LinkedIn profitent d’une semaine de congés payés - © D.R.
Un choix assumé de gestion RH : les salariés de LinkedIn profitent d’une semaine de congés payés - © D.R.

Comment éviter le burn-out et exprimer sa gratitude vis-à-vis de ses collaborateurs dans cette période troublée de la crise Covid-19 ?

La direction de LinkedIn (propriété de Microsoft) a fait un geste de bienveillance en offrant une semaine de congés supplémentaires payés à la majorité de ses 15 900 salariés à temps plein. 

« Un noyau d’employés continuera à travailler et pourra prendre des jours de repos ultérieurement », a précisé Teuila Hanson, SVP, Chief People Officer de LinkedIn, interviewée par CNN le 5 avril.

C’est une mesure, prise à l’international, à effet quasi-immédiat puisque « la semaine bonus de congés payés » se déroule du 5 au 9 avril.

En décembre 2020, l’entreprise technologique avait déjà mis en place une première semaine de pause. Cette fois, la semaine offerte en avril 2021, sera ponctuée, pour ceux qui le souhaitent, d’activités quotidiennes.

Baisse du moral dès l'été 2020

En complément, LinkedIn annonce avoir pris des mesures pour répondre au fardeau du télétravail et propose aux salariés des « journées sans meetings »  ainsi que des ateliers sur la compassion ou le burn-out destinés aux managers.

A travers l’initiative baptisée « LiftUp ! » (« lever, relever »), la société, qui exploite le réseau professionnel aux 740 millions de membres dans le monde, déclare qu’il a vu apparaître un changement dans le moral des troupes dès l'été 2020, via les questionnaires réguliers envoyés à ses salariés.

L’ajout d’une question ouverte (« Comment allez-vous ? ») a permis de repérer des mentions de burn-out, d’isolement ou de solitude et de problèmes familiaux, déclare la DRH.

Mode de travail : les prochaines étapes à préparer

L’organisation du travail au sein de LinkedIn évoluera d’ici la fin de l’année. Si le télétravail est maintenu jusqu’en septembre 2021, Teuila Hanson envisage une orientation en mode « travail hybride et flexible » pour l’après-crise.

Probablement en calquant l’initiative prise par sa maison-mère Microsoft qui se fie désormais à un concept de « cadran pour l’environnement de travail hybride » dont la jauge évolue en fonction des conditions de sécurité sanitaire et des recommandations gouvernementales.

(adaptation d’un article de News Tank RH)

Transférer cet article à un(e) ami(e)