Qvt

Tickets restaurants : leur plafond d’utilisation par jour est rehaussé et leur validité étendue

Par Philippe Guerrier | le |  Bien-être au travail

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, annonce des mesures pour profiter davantage des titres restaurants en période de crise. Les chèques cadeaux devraient suivre.

Pouvoir d’achat et crise Covid-19 : le gouvernement exploite les titres restaurants comme levier - © D.R.
Pouvoir d’achat et crise Covid-19 : le gouvernement exploite les titres restaurants comme levier - © D.R.

On n’a pas le restaurant mais on a déjà le ticket. Le gouvernement vient de prolonger jusqu’au 1er septembre 2021 les mesures d’assouplissement des modalités d’utilisation du titre restaurant prises en juin et de doubler le plafond d’usage au quotidien.

Concrètement, voici les principales mesures que Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, a officialisé vendredi :

  • dans les restaurants uniquement, le plafond d’utilisation par jour des tickets restaurants passe de 19 à 38 euros ;
  • les titres restaurants sont utilisables également les week-end et jours fériés dans les restaurants ;
  • la durée de validité des titres restaurant 2020 (qui arrive à échéance fin février 2021) est prolongée jusqu’au 1er septembre 2021.
  • inutile d’attendre la réouverture des restaurants fermés pour des raisons de sécurité sanitaire liées à la pandémie Covid-19 : les tickets peuvent également être utilisés dans le cadre d’un processus de « cliqué-retiré » (« click and collect ») ou pour les livraisons.

« Cette mesure offre 700 millions d’euros de chiffre d’affaires supplémentaire aux restaurateurs. Nous espérons ainsi relancer la consommation dans nos restaurants. »

Le décret n° 2020-706 du 10/06/2020 permettant le doublement du plafond quotidien d’utilisation des titres restaurant, dans les restaurants, hôtels-restaurants et débits de boissons était applicable jusqu’au 31 décembre 2020.

En attendant la réouverture des bars et restaurants

Le ministre de l’Economie n’a pas précisé d’échéance pour la réouverture des bars et des restaurants bien que l’échéance du 20 janvier 2020 soit ancrée dans les esprits.

« Cela dépendra de la situation sanitaire. J’insiste, ce que nous voulons éviter à tout prix, avec le Premier ministre, c’est que le virus redémarre à la rentrée 2021 [à partir de janvier] et ruine tous les efforts collectifs que nous avons fait ! »

En 2019, 140 000 entreprises ont distribué des titres restaurants à 4 millions de salariés pouvant les utiliser dans 180 000 commerces français.

Le marché d'émission de titres d’avantages salariaux comme les titres restaurants est en voie de dématérialisation avec des startups comme Swile qui émergent pour bousculer les acteurs traditionnels comme Edenred, émetteur du Ticket Restaurant.

Un geste pour les chèques cadeaux attendu aussi

Outre la flexibilité accordée dans l’usage des tickets restaurants, Bruno Le Maire a également annoncé qu’une hausse du plafond des chèques cadeaux actuellement fixé à 171 euros est sérieusement envisagée.

« Les chèques cadeaux sont détaxés jusqu'à 171 euros. Nous réfléchissons à l’augmentation de ce plafond sans aucun prélèvements sociaux. J’ai bonne espoir que d’ici la semaine prochaine nous puissions le déplafonner. Un rendez-vous, avec Jean Castex, est prévu en début de semaine », a précisé le membre du gouvernement.

Transférer cet article à un(e) ami(e)