Qvt

Etude Microsoft - OpinionWay : les DRH se montrent plus ouverts au télétravail

Par Philippe Guerrier | le | Motivation & engagement

La crise Covid-19 a modifié la perception des DRH vis-à-vis de l’usage du télétravail, selon une étude Microsoft - OpinionWay décryptée par Nadine Yahchouchi, directrice de l’entité Microsoft 365 de Microsoft France.

Nadine Yahchouchi (Microsoft France) : vers une organisation hybride du travail - © D.R.
Nadine Yahchouchi (Microsoft France) : vers une organisation hybride du travail - © D.R.

La crise Covid-19 a modifié la perception des DRH vis-à-vis de l’usage du télétravail. D’autant plus qu’il n’a pas impacté la performance a priori.

Les DRH apprécient de plus en plus le télétravail. Mais ce n’était pas acquis d’avance. La crise Covid-19 est passée par là, ce qui a changé leur perception.

Début avril, Microsoft France et OpinionWay ont proposé un focus sur « la perception des DRH français sur la transformation de leur rôle et la responsabilité des organisations dans l’épanouissement de leurs collaborateurs au travail » dans le cadre d’une étude plus large sur « la vision des actifs français du bonheur au travail » dévoilée en janvier 2021.

Télétravail : « Un changement d’attitude majeur de la part des DRH »

Voici les principaux enseignements du volet DRH de l’enquête de Microsoft sur le télétravail :

  • 81 % des DRH considèrent que le numérique a été un allié pour aider les collaborateurs dans la gestion de la crise ;
  • 75 % des DRH ont le sentiment que « les salariés de leur entreprise ont apprécié l’expérience du télétravail » ;
  • 39 % des DRH pensent que la « performance des salariés de leur entreprise n’a plutôt pas chuté » et 44 % d’entre eux estiment qu’elle « n’a pas du tout chuté » ;
  • 45 % des DRH estiment que « les relations entre les salariés sont devenues plus compliquées pendant les périodes de télétravail » ;
  • 66 % des DRH travaillant dans l’univers technologique sont plus ouverts à l’idée d’étendre les possibilités de travail à distance que les autres (42 %).

Les perceptions des DRH relatives au télétravail
Les perceptions des DRH relatives au télétravail - © D.R.

« Avant la crise Covid-19, le télétravail était assez peu utilisé dans le monde du travail en France. L’étude souligne un changement d’attitude majeur de la part des DRH qui se montraient auparavant assez réticents à propos d’un usage massif du télétravail », Jean-Christophe Pitié, COO de Microsoft France, lors d’un wébinaire de présentation de l’étude organisé le 1er avril (voir vidéo YouTube ci-dessous)

« La confiance s’est installée : près de 9 DRH sur 10 considèrent que la productivité a été préservée avec le télétravail. »

Productivité : zéro impact voire cadence accélérée

En qualité de directrice de l’entité Microsoft 365 de Microsoft France, Nadine Yahchouchi a décortiqué pour RH Matin les principaux points de l’étude :

  • « Le travail à distance est là pour durer mais ce sera plutôt en mode hybride plutôt que du télétravail à 100 % » ;
  • « Les outils numériques ont joué un rôle important dans la flexibilité associée à ce travail hybride » ;
  • « Le lien social est au cœur des enjeux mais il faudra le réinventer dans un monde digital, notamment à travers les outils collaboratifs. Mais les solutions numériques ne sont pas là pour simplement le calquer. Il faudra déterminer quelles activités seront réalisées en présentiel et celles en distanciel. »

L’apport des outils numériques aux salariés
L’apport des outils numériques aux salariés - © D.R.

« Avec la crise Covid-19, nous avons vu une vraie accélération du télétravail pressentie pendant les grèves de décembre 2020. Selon Satya Nadella, CEO de Microsoft, ce qui s’est passé en deux mois [NDLR : mars-avril 2020, correspondant à la première vague de confinement] aurait dû se produire sur deux ans dans une période normale », commente Nadine Yahchouchi.

« Cette nouvelle façon de travailler n’a pas impacté la productivité des collaborateurs. Bien au contraire, elle est supérieure à ce que l’on connaissait avant le premier confinement. Tout le monde s’y retrouvent sur cette manière de travailler : dirigeants, DRH et collaborateurs », poursuit la directrice de l’entité Microsoft 365.

« Nous avons perçu un vrai déclic chez nos clients pour réinventer le travail avec la flexibilité et pour redéfinir du lien social et la culture d’entreprise », observe-t-elle.

« A travers Microsoft Teams et les quatre nouvelles briques Viva (Learning, Connexion, Topic, Insight), nous voyons des écosystèmes de groupes qui pourront adresser les employés dans le sens de la diversité et de l’inclusion pour répondre à leurs besoins : restauration, réservation de taxis, covoiturage… »

Méthodologie de l'étude

• Etude menée par l’institut Opinion Way pour Microsoft France auprès d’un échantillon de 302 responsables ou directeurs / directrices des Ressources Humaines d’entreprises de 50 salariés et plus.

• Interviews réalisées du 22 décembre 2020 au 15 janvier 2021.

• Echantillon représentatif des entreprises de 50 salariés et plus et constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de secteur d’activité, de taille d’entreprise et de région d’implantation.

• Interviews réalisées par téléphone sur système CATI (Computer Assisted Telephone Interview)

Transférer cet article à un(e) ami(e)