Formation

Formation digitale : la plateforme EdMill de My-Serious-Game se décline sur Microsoft Teams

Le | Digital learning

My-Serious-Game fait la jonction entre EdMill, sa plateforme de création de formations, et Microsoft Teams pour faciliter son usage et capter les clients grands comptes.

Learning Technologies 2020 : Sophie Manago, chef de projet pour EdMill, en pleine démo produit. - © D.R.
Learning Technologies 2020 : Sophie Manago, chef de projet pour EdMill, en pleine démo produit. - © D.R.

Comment gagner en visibilité dans le digital learning ? My-Serious-Game se rapproche des clients de l’écosystème Microsoft en pariant sur une intégration de sa plateforme EdMill qui propose des parcours autonomes de formation dans la solution collaborative Teams dont l’usage se vulgarise en entreprise.

Cette jonction permet d’intensifier la prospection commerciale vers les grands comptes, tout en poursuivant ses efforts auprès des PME et ETI. 

Partenariat renforcé avec Microsoft

« A travers l’intégration d’EdMill dans Teams, nous cherchons à démocratiser l’accès à la formation auprès de tous les collaborateurs, apprenants et créateurs de formation :

  • en s’immisçant dans leur vie quotidienne sans bouleverser leurs habitudes ;
  • en reprenant les codes de leur outil de collaboration ;
  • en explorant la possibilité de se former au même endroit. », évoque Alban Péan, responsable marketing EdMill au sein de My-Serious-Game

« Par exemple, Ægide Domitys [ndlr : filiale du groupe immobilier Nexity] a fait appel à notre studio de création My-Serious-Game pour réaliser des aventures pédagogiques digitales, tout en s'équipant d’EdMill. L’objectif est de créer en sus des modules de formation par et pour les référents métiers, qui sont ensuite diffusés sur notre plateforme de digital learning intégrée dans Microsoft Teams », évoque notre interlocuteur.

En toile de fond, les relations avec Microsoft s’approfondissent. « Nous avons rejoint le programme ‘Microsoft 4 Startups’ dès 2020, et cette collaboration a été reconduite pour la promotion 2021/2022 en guise de confiance envers notre projet », évoque Alban Péan.

« Concrètement, Microsoft nous ouvre leur coulisse pour s’immiscer dans leur écosystème et faire d’EdMill une application incontournable pour répondre aux problématiques RH, upskilling ou reskilling de leurs comptes, de la PME au CAC 40 », poursuit-il.

« Cela se traduit par un accompagnement hebdomadaire de la part de notre parrain Philippe Monchauzou [ndrl : Senior Business Development Manager chez Microsoft] et de nombreuses prises de parole face à ces décisionnaires. En contrepartie, nous sommes engagés à utiliser les services proposés par Microsoft, d’où notre stratégie d’intégration dans Teams et l’utilisation de l’architecture Microsoft Azure France pour le stockage de nos données. »

Priorité au retour d’expérience du formateur 

La plateforme EdMill permet de créer des « formations sur mesure, de les piloter à distance et de les partager ». Début 2020, elle a atteint la barre symbolique du millier de comptes créateurs.

L’éditeur affiche l’ambition « d’accompagner en priorité les entreprises de notre territoire, surtout au cours de cette période mouvementée et marquée par l’aggravation de l’obsolescence des compétences ». 

Alors que la plupart des fournisseurs de solutions en formations digitales intègrent une plateforme LMS (Learning Management System) en se concentrant sur l’expérience collaborateur, My-Serious-Game se focalise davantage sur l’outil de création de « formations sur mesure » avec la possibilité de les piloter à distance et de les partager. 

EdMill propose diverses fonctionnalités d’analyse et de suivi des activités :

  • Un tableau de bord pour superviser les résultats des apprenants ;
  • Un tableau de bord concepteur pour les informations dédiées à la création des contenus de formation ;
  • Un centre de notifications et d’alertes.

 « Notre cœur de produit réside dans notre outil de création qui se concentre davantage sur le retour d’expérience du formateur », détaille Alban Péan. « Nous pouvons tous apprendre mais aussi créer des formations digitales. En se mettant de l’autre côté de la barrière, on fixe les objectifs des modules, on les articule et on gagne en maturité sur le sujet. »

My-Serious-Game : 200 clients aux profils divers

• Créée en 2014 à Tours par Frédéric Kuntzmann, My-Serious-Game a levé 3 millions d’euros en janvier 2019 auprès de 3 fonds d’investissement (Go Capital, Galia Gestion et A Plus Finance), de BNP Paribas, de Bpifrance et de la Région Centre-Val de Loire.
My-Serious-Game revendique plus de 200 clients aux profils divers : PME, ETI, ministères, universités, organismes de formations, grands comptes issus du CAC 40 ou SBF 120. Parmi les références, on peut citer Carrefour, AXA, Crédit Agricole, Randstad, Sanofi, Total, Bouygues, SNCF ou Vinci mais aussi Mazars, Amplitude et Naho Consulting.
• La société dispose d’un effectif d’une quarantaine de personnes : consultants, ingénieurs, graphistes et créateurs 2D/3D/VR, game designers et développeurs.
• Elle recense plus de 600 projets dans le digital learning, avec un réseau de partenaires comprenant Talentsoft, VAL Software et plus récemment Microsoft.
• En janvier 2020, My-Serious-Game a obtenu avec EdMill la première certification AFAQ « Ingénierie de formation digitale » délivrée par l’AFNOR, qui passe au crible toutes les étapes de conception (besoins identifiés, objectifs, cadre technologique), l’approche pédagogique, le design et l’évaluation de la formation proposée.
• En 2019, la société de la catégorie HR Tech a réalisé un chiffre d’affaires de 1,6 million d’euros.

Article de Mélanie Favreau

Transférer cet article à un(e) ami(e)